Solidarité : des lycéens construisent une maison et seront notés au Bac

Chantier école
© Willy Fontaine

Des élèves du Lycée Paul Moreau et Bel-air ont débuté un chantier de construction à Sainte-Suzanne d'une vieille bâtisse pour aider une famille en situation de précarité. Une évaluation sur un chantier bien réel qui comptera pour le baccalauréat professionnel.

Rahabia Issa
Publié le , mis à jour le

Suite au passage du cyclone Fakir, la maison d'une famille de Sainte-Suzanne a été complètement anéantie, celle-ci vivait dans des conditions de précarité extrême dans le quartier de la Renaissance. Un appel à l'aide est lancé en 2018, plusieurs entreprises répondent à l'appel, et des étudiants en conducteur de travaux à l'ESCT de métropole interceptent sur les réseaux sociaux ce projet de reconstruction et s'associent sans hésiter.
Début mai ils sont venus participer à la démolition d'une partie de la maison et faire l'implantation du chantier.
 

Démarrage du chantier école, on commence par les fondations


Ce sont les étudiants en bac pro gros oeuvre du Lycée Paul Moreau à Bras-Panon et ceux des BTS construction du lycée Bel-air qui prendront le relais par la suite. Car c'est ce jeudi que débute le chantier école, durant trois jours les élèves seront évalués sur le coulage de béton pour la dalle afin d'accueillir la maison.
Chantier école
© Willy Fontaine

Ils devront assurer les fondations pour l'implantation de la case sur le terrain, un gros travail de coordination avec des normes à respecter.
Des travaux pratiques qui compteront pour le baccalauréat professionnel dans quelques semaines. Tout au long du chantier les lycéens seront évalués. 
Chantier école
© Willy Fontaine
 

L'actu en vidéo

La CFDT-BTP lève le camp après 3h de barrage filtrant à l'entrée de la Route du littoral