Sept ans après les faits, ils comparaissent devant la cour d'assises

20161031 Cour d'assises
© Réunion1ère

L’instruction a été particulièrement longue pour établir les circonstances d’une violente agression en novembre 2009 devant le théâtre de Champ Fleuri.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le


Sur les quatre personnes, âgées de 25 à 28 ans aujourd’hui, trois nient farouchement. Elles affirment ne pas avoir participé au lynchage qui  paralyse à vie, Jordan Rodony, âgé de 18 au moment des faits.
 
Dans la nuit 8 au 9 novembre 2009, à la fin d’un concert, une bagarre générale éclate. Mais 5 individus vont être identifiés comme les agresseurs de Jordan.
Celui-ci va recevoir des coups de pieds et de bouteilles qui vont détruire à 40% son cerveau.
4 des 5 agresseurs comparaissent cette semaine aux assises.

Pourquoi ce déchainement de violence ?
Quel est le degré d’implication de chacun des protagonistes ?
Quelle peine pour chacun d’entre eux ?

Les jurés vont avoir 5 jours pour comprendre et décider de la sanction.

La famille de la victime attend des explications et répération.

20161031 Famille Rodony
© Francis Bourgouin (Réunion1ère)

En images avec Nathalie Rougeau, Francis Bourgouin et Dany Rosamel.