Sainte-Suzanne : des jerricans de Roundup abandonnés sur le sol à Bassin-Boeuf

Bassin Boeuf-Mort Sainte-Suzanne
© Réunion la 1ère

Des dizaines de bidons de Roundup, herbicide commercialisé par Monsanto, ont été jetés en pleine nature à proximité du Bassin-Boeuf à Sainte-Suzanne. Ces jerricans, découvert lundi ont de quoi faire peur, car ils contenaient du glyphosate, produit suspecté d'être cancérogène. 

Fabrice Floch
Publié le

Bassin-Boeuf est situé dans l'Est, sur les hauteurs de Sainte-Suzanne à 350 mètres d'altitude. Ce petit coin de verdure est connu de tous les amateurs de pique-nique en famille. Facile d'accès, ombragé, il permet aux plus téméraires de se baigner dans l'eau vive du bassin de la rivière Sainte-Suzanne. La cascade située juste au-dessus donne un aspect romantique à l'endroit. 
Lundi, pourtant, un promeneur a perdu le sourire en repérant des dizaines de bidons de Roundup, l'herbicide vendu par Monsanto, qui est suspecté d'être cancérogène.
 

Le glyphosate sur le banc des accusés 


Les jerricans étaient abandonnés là, au milieu des fourrés, entre le chemin Boeuf-Mort et le chemin Bassin-Grondin. Cette découverte inquiète les autorités, qui souhaitent savoir si du glyphosate s'est écoulée sur le sol. Les responsables de la préservation de l'environnement s'interrogent sur les conséquences éventuelles d'une pollution de la nappe phréatique. 
Le glyphosate devrait être interdit de vente en France en 2021. 
Un jardinier américain vient de faire condamner Monsanto à lui verser 289 millions de dollars d'indemnité. L'homme est atteint d'un cancer en phase terminale qui est la conséquence de l'utilisation, pendant des années, des pesticides produits par cette société.