Gilets Jaunes : incendiée dans la nuit, la "case du peuple" de Gillot est reconstruite

A peine détruite et déjà reconstruite par les Gilets Jaunes : la case de Gillot
© Jean-Paul Meladé | A peine détruite, la case de Gillot est déjà reconstruite par les Gilets Jaunes.

La "case du peuple" de Gillot située près de l’aéroport a été incendiée la nuit dernière. Il s’agissait d’un point stratégique de la contestation des Gilets Jaunes à La Réunion. Déterminés, les Gilets Jaunes l'ont reconstruite dans la journée.

LP / Jean-Paul Melade Publié le , mis à jour le

Point stratégique de la contestation en novembre dernier, la "case du peuple" des Gilets Jaunes installée près de l’aéroport de Gillot a été incendiée la nuit dernière. Les flammes ont ravagé le campement. L’incendie s’est déclaré un peu avant minuit. Les flammes ont très rapidement ravagé "la case du peuple" installée par les Gilets Jaunes.

Sur place ce matin, les Gilets Jaunes ont exprimé leur colère. "Nous avons la rage de voir que nous faisons quelque chose pour le peuple et c'est détruit. Nous allons reconstruire la case de suite", explique une manifestante. 

Regardez cette interview réalisée par Philippe Hoareau : 

Incendie à la kaz du peuple de Gillot
 

A peine détruite, déjà reconstruite

Déterminés, les Gilets Jaunes de Gillot ont décidé de reconstruire leur case dans la journée. 
recosntrucitond e la case de Gillot incendiée
© Jean-Paul Melade
 

Une dizaine de "cases du peuple"

Depuis le mois de novembre, une dizaine de "cases du peuple" sont installées dans plusieurs villes de l’île. Elles sont destinées à échanger avec les manifestants sur le mouvement et à recueillir des idées.
 
La « case du peuple » de Gillot située près de l’aéroport a été incendiée la nuit dernière.
© Jean-Paul Melade