Les brocantes : un autre mode de consommation

Les brocantes : un autre mode de consommation
© Céline Rolland

Pour faire des économies ou par souci écologique, les brocantes ont en tout cas la cote sur notre île. Pendant ces vacances, il y en a plusieurs par week-end, dans différentes communes de l'île.

Aurélie Constant
Publié le , mis à jour le

Il y en a trois rien que ce dimanche. Une à Saint-Pierre, une autre au Port et un vide grenier au Tampon. Sur place, il y a les réunionnais avec des étales, qui souhaitent se débarrasser de ce dont ils ne se servent plus, tout en en retirant une petite monnaie. 

Et puis il y a ceux qui sont là pour faire de bonnes affaires, tout en ayant une pensée pour la planète. En cette période de courses aux affaires scolaires, acheter un cartable de seconde main va-t-il avoir une incidence sur l'avenir de mon enfant ? NON ! Mais il faut expliquer la démarche écologique aux marmailles pour justement, sortir du "tout jetable". C'est d'ailleurs aux enfants qu'il faut leur apprendre à consommer de manière responsable, pour en faire de meilleurs adultes, soucieux du destin de la planète.

Cela vaut pour les affaires scolaires, mais aussi toute l'année sur différents produits du quotidien, comme les affaires de bébé, les livres, les vêtements et les jouets pour enfants. En achetant sur les brocantes, on lutte contre le gaspillage et on désengorge les décheteries. Et puis, ce qui n'est plus utile pour vous, peut finalement faire le bonheur de quelqu'un d'autre.


C'est ce qu'ont constaté nos journaliste Céline Rolland et Thomas Lemoullec, sur le front de mer de saint-Pierre.