Un Saint-Paulois en garde à vue pour avoir dissimulé 20 kilos de cannabis dans des flacons de lessive

Un homme en garde à vue pour avoir dissimulé 20 kilos de cannabis dans des flacons de lessive.
© DIRECTION REGIONALE DES DOUANES DE LA REUNION | Un homme en garde à vue pour avoir dissimulé 20 kilos de cannabis dans des flacons de lessive.

Un jeune homme de 23 ans est en garde à vue au commissariat de Malartic à Saint-Denis. Il a été interpellé par la Police aux Frontières, dimanche dernier, à l’aéroport de Gillot, avec près de 20 kilos de cannabis dissimulé dans des flacons de lessive.

LP / Nathalie Rougeau Publié le , mis à jour le

C’est une prise record pour les agents de la Police aux frontières à La Réunion. Un Saint-Paulois qui rentrait de métropole a été interpellé, dimanche dernier, à l’aéroport de Gillot, avec 19 kilos de résine de cannabis dans ses bagages. L’information a été révélée par nos confères de Clicanoo.

Le shit était dissimulé dans dix bidons de lessive liquide. L'ouverture des bidons a permis la découverte de près de 200 savonnettes de résine de cannabis, dont la valeur est estimée à plus de 38 000 euros. L'un des bidons contenait également un sachet de 484 grammes d'héroïne. La valeur de cette marchandise est estimée à plus de 23 000 euros.
 

Un homme en garde à vue pour avoir dissimulé 20 kilos de cannabis dans des flacons de lessive.
© DIRECTION REGIONALE DES DOUANES DE LA REUNION | Un homme en garde à vue pour avoir dissimulé 20 kilos de cannabis dans des flacons de lessive.
 

Garde à vue

Le jeune homme de 23 ans a ensuite été conduit dans les locaux de la brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale, au commissariat de Malartic, à Saint-Denis. Sa garde à vue peut durer quatre jours. Il devrait être déféré devant le Parquet ce soir ou demain matin.
 

500 grammes d’héroïne

Selon Clicanoo, le jeune homme aurait expliqué aux enquêteurs avoir été abordé par des "Africains" à l’aéroport d’Orly avant de prendre l’avion pour La Réunion. Ces hommes lui auraient proposé de transporter des flacons de lessive en échange d’argent. Le Saint-Paulois aurait affirmé qu’il ne savait pas que les flacons étaient remplis de drogue.

Une enquête est ouverte, les policiers tentent d’identifier d’éventuels complices. A qui était destinée la drogue ? Qui devait la réceptionner à l’aéroport ? Ces questions restent encore sans réponse.