Saint-Paul : les gendarmes saisissent un drone

Drone saisi
© Capture d'écran gendarmerie de La Réunion

Les gendarmes de Saint-Paul ont saisi un drone qui survolait les habitations du Bernica. Le propriétaire de l'engin équipée d'une caméra a été rapidement identifié. L'enquête est confiée à la Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens (BGTA).

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Un Saint-Paulois, domicilié à Plateau-Caillou, a utilisé son drone dans le secteur du Bernica en infraction totale de la législation qui permet d'utiliser ces engins. Ce samedi 18 mai 2019, après avoir constaté les infractions, les gendarmes se sont rendus à son domicile afin de procéder à la saisie de son objet volant bien identifié. Le dossier a été confiée à la BGTA précisent les militaires sur la page Facebook de la gendarmerie.
 

Des objets volants qui peuvent être indiscrets


Il faut savoir que cette activité n'est pas anodine. Ces engins sont équipés d'une ou plusieurs caméras. Ils permettent de prendre des photos ou des vidéos sans demander la moindre autorisation aux personnes concernées. 
Les propriétaires de drone ne peuvent pas ignorer les 10 recommandations qui permettent d'utiliser ces appareils. Une notice sur les règles d'usage est dans toutes les boites de drones vendus en France et donc à La Réunion.

10 principes pour voler en conformité avec la loi
 
  • Je ne survole pas les personnes
  • Je fais toujours voler mon drone à une hauteur inférieure à 150 m
  • Je ne perds jamais mon drone de vue
  • Je n’utilise pas mon drone au dessus de l’espace public en agglomération
  • Je n’utilise pas mon drone à proximité des aérodromes
  • Je ne survole pas de sites sensibles
  • Je n’utilise pas mon drone la nuit
  • Je respecte la vie privée des autres
  • Je ne diffuse pas mes prises de vues sans l’accord des personnes concernées et je n’en fais pas une utilisation commerciale
  • En cas de doute, je me renseigne