Alerte aux méduses dans l'Ouest

Physalies mars 2019
© Marie-Lise Bardeur

Des physalies ont débarqué sur la côte Ouest. Ces méduses bleues sont dotées de filaments qui peuvent mesurer au minimum, 10 mètres de long. Ils sont particulièrement urticants. En créole, les pêcheurs, les surnomment les môles.  
 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Alerte aux méduses sur la côte Ouest. À peine arrivée, les physalies ont déjà fait une victime. Une personne qui se baignait dans le lagon a été brûlée sur tout le corps et plus particulièrement sur le flanc droit. Elles portent les longs stigmates laissés par les filaments de cette méduse très urticante. 
Les physalies, ou mole en créole, pullulent aux abords de La Réunion pendant l'été austral. Elles se repèrent facilement sur l'eau avec leur petit sac rempli de monoxyde de carbone qui dépasse de la surface.

image de brûlures
© Marie-Lise Bardeur

Ne vous fiez pas à leur aspect inoffensif. Elles sont petites, mais dangereuses. Leurs filaments mesurent en moyenne 10 mètres de long, mais peuvent atteindre 50 mètres. Ils provoquent des brûlures plus intenses que des orties et provoquent des malaises chez les nageurs. Ils permettent aux physalies de capturer et tuer des petits poissons qu'ils vont digérer grâce à leur colonie de polypes. Les pieuvres femelles sont immunisées contre le venin des physalies. Elles se servent des filaments qu'elles entourent sur leurs pattes pour se défendre contre les éventuels prédateurs.
Des physalies sur un morceau de corail
© Marie-Lise Bardeur