6 cas de dengue à Saint-Joseph, l’ARS active le niveau 2A du dispositif ORSEC

Le moustique Aedes aegypti, vecteur de la dengue
© CC - Muhammad Mahdi Karim

3 cas confirmés et 3 cas probables de dengue ont été identifiés dans le sud de l’île, à Saint-Joseph. Afin de limiter la propagation du virus, les services de l’Agence de Santé Océan Indien (ARS OI) ont mis en place des mesures de surveillance et de lutte renforcées.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le



Le nombre de cas reste pour l’instant faible malgré la recherche active d’éventuels nouveaux cas sur le terrain et la sensibilisation de tous les médecins généralistes et de la population du secteur. La circulation du virus semble donc pour le moment très modérée mais risque de s’intensifier en cette période où les conditions météorologiques actuelles sont particulièrement favorables au vecteur. 

Pour mémoire,  rappelle l'ARS OI, en 2014 un épisode de dengue avait touché l’ouest de l’île avec 30 cas confirmés. Aussi,  le niveau 2A du dispositif ORSEC de lutte contre la dengue et le chikungunya a été activé : «Identification d'une circulation virale modérée autochtone - apparition d’un ou plusieurs regroupements de cas ou de plusieurs cas sporadiques.»

En cette saison où les conditions climatiques sont très favorables au développement des moustiques, un appel à la vigilance est lancé.
La population est invitée à rechercher et à détruire tous les gîtes larvaires dans les jardins et à proximité des habitations.