Travaux: la route du Littoral est rouverte à la circulation

Déviation Route Montagne
© Fabrice Floch | Fermeture de la Route du Littoral. La circulation est déviée par la Route de la Montagne

Les travaux de purges de la falaise au niveau du PR7 sont terminés. Des travaux rendus indispensables après la chute d'un bloc rocheux de 500 kilos sur la 4 voies. 

E.A avec Précilla Ethève Publié le , mis à jour le

Le bloc s'est détaché de la falaise au niveau de la Ravine à Jacques avant de rebondir 40 mètres plus loin sur la chaussée. Pas de blessés mais cet éboulis a provoqué d'énormes embouteillages et le basculement de la circulation sur les voies côté mer. Le bloc rocheux s'est fendu en deux, une partie s'est écrasée sur le muret central, l'autre s'est éparpillée sur les voies côté mer. 

Après inspection de la falaise par hélicoptère et visites sur le terrain, les experts du BRGM et de la société ROCS ont conseillé à La Région et à la CRGT (centre régional de gestion du trafic) de purger la falaise au niveau du PR7, une partie qui n'est recouverte de filets et qui se trouve juste avant le radar automatique. 

La circulation a été déviée par la Route de la Montagne dès 12h. 
Route du Littoral
© Fabrice Floch
Les cordistes ont terminé les purges au PR7. Pas d'explosifs pour ces travaux, juste des Cannes à purge avec 4 cordistes en falaise qui ont été hélitreuillés sur le site depuis 11h30. 2 à 3 mètres cubes de Roches ont été enlevés. Pas de mauvaise surprise pour les cordistes qui ont pu enlever tous les blocs fragiles après l'éboulis d'hier. Pas d'autres travaux prévus pour le moment sur cette zone. D'ailleurs les cordistes ne travaillent jamais sur ce secteur en général. C'est une zone sur laquelle il n'y a pas de filets. 
Purges
© Précilla Ethève
Les travaux ont duré moins d'1 heure 30. Réouverture de la route du littoral sur 4 voies entre Saint-Denis et La Possession à 13h45...mais circulation sur voies réduites côté mer. Ce soir, vers 19h30, la chaîne de bloc sera mobilisée pour effectuer un retour à la normal côté mer.

(Re)Voir le reportage de Sufati Toumbou Dany et Florence Bouchou: