Textes pornographiques: des professeurs d'Espagnol indésirables

inscription université réunion
© Réunion la 1ère (annecy panon)

Le président de l'Université de La Réunion a suspendu les 2 enseignants accusés d'avoir proposé à leurs élève de traduire des textes à caractère pornographique

E.A. avec Nathalie Rougeau Publié le , mis à jour le

Le président de l'Univeristé a également décidé d'interdire l'accès au campus aux 2 enseignants d'origine espagnole. Ils intervenaient dans le cadre du programme d'échanges Européen ERASMUS. Un arrêté suspendant les professeurs a été signé ce mercredi par Frédéric Miranville. Les cours d'espagnol prévus entre ce 20 mars et vendredi sont annulés.

Il y a quelques jours, les 2 enseignants en mission ont proposé à leurs élèves de traduire des textes à caractère pornographique. Surprise et incompréhension sur les bancs du Campus du Moufia. Selon la communauté universitaire, les documents ont été transmis par mail aux étudiants qui n'ont pas du tout apprécié leur contenu et ont aussitôt alerté leurs référents et le doyen de la faculté des Lettres. L'affaire a fait le buzz sur les réseaux sociaux et sur le site "Zinfos 974". 

Résultat: après investigations, Frédéric Miranville, le président de l'Université a écarté les enseignants en cause et surtout saisi le Procureur de la République. Une action judiciaire a été lancée. 


"Il s'agit de mobiliser l'ensemble des moyens de droit nécessaires pour protéger au mieux les étudiants et préserver la qualité et l'intégrité des enseignements dispensés au sein de l'établissement" Frédéric Miranville



Le président de l'université invite aussi les étudiants de la filière "Espagnol" et de la faculté des Lettres qui en ressentiraient le besoin de s'adresser dès ce jeudi au service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS)

(Re)Voir le reportage de Nathalie Rougeau et Thierry Chenayer: