Région Réunion : plus de 400 postes menacés de suppression

Façade Région Réunion
© Réunion la 1ère (Daniel Fontaine)

Suite à des recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, 416 postes seraient menacés de suppression à la pyramide inversée. La collectivité ne parviendrait pas à contenir l'évolution de ses effectifs. Le rapport sera présenté lors de la prochaine assemblée plénière de la Région.

 

AB / Géraldine Blandin Publié le , mis à jour le

Le Quotidien de La Réunion publie, ce jeudi, un rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de la Région entre 2015 et 2018. Un contrôle obligatoire qui entre dans un cadre général lié aux redécoupages des régions.

Selon la CRC, la collectivité "ne parvient pas à contenir l'évolution de ses effectifs". Plusieurs postes devraient être supprimés.

416 postes appelés à disparaître

Depuis le début de l'année, 66 postes n'ont pas été reconduits au sein de la Région. Au total, 416 devraient être supprimés. Lesquels ? Quand ? Et à quelle échéance ? Selon le rapport de la Chambre Régionale des Comptes, la collectivité n'a pas encore communiquer de détail.

Mais si elle doit supprimer tous ces emplois, c'est parce que ses charges de personnel ont augmenté de 18 % entre 2015 et 2017, passant de 122 millions d'euros à 145 millions. Les effectifs permanents ont, eux aussi, explosé pendant cette même période : + 22 %. Ce qui représente 450 emplois supplémentaires en 2 ans !

Selon la Région, cette hausse du personnel est due au transfert de compétences imposées en 2015 par la nouvelle organisation territoriale de la République. Une analyse non validée par la CRC. Dans son rapport, il est indiqué que la collectivité prévoit donc une réduction des effectifs contractuels pour soulager sa masse salariale.

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sera présenté lors de la prochaine plénière de la Région le 22 février prochain.