Barrage des Gilets Jaunes : comment la rentrée a viré à la galère sur la route du littoral ?

Jusqu’à trente kilomètres d’embouteillages cumulés ce lundi 28 janvier de la route du littoral.
© Imaz Press | Jusqu’à trente kilomètres d’embouteillages cumulés ce lundi 28 janvier de la route du littoral.

La rentrée scolaire est toujours synonyme de pagaille sur les routes. Ce lundi 28 janvier, un barrage surprise des Gilets Jaunes installé à l’entrée de la route du littoral déjà basculée a compliqué encore plus la circulation avec des embouteillages monstrueux.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Jusqu’à trente kilomètres d’embouteillages cumulés ce lundi 28 janvier de la route du littoral à la route des Tamarins. En plus des traditionnels embouteillages de la rentrée scolaire, une manifestation surprise de Gilets Jaunes a totalement bloqué la circulation.

Regardez les images d'Ilotdrones : 

 

Du charbon sur la chaussée

Dès 5 heures ce matin, des manifestants vêtus de cagoules noires se disant des Gilets Jaunes ont barré la route du littoral au niveau de la Possession dans le sens Ouest-Nord. Ils ont contraint un transporteur à déverser sa cargaison de charbon sur la chaussée. Résultat : très vite, la circulation s’est paralysée. "On prend notre mal en patience, je dois commencer le travail à 8h et je viens de Saint-Louis, ce n’est pas gagné", souligne un automobiliste. "Ce n’est pas étonnant que le mouvement reprenne vue l’absence de réponse du gouvernement", confie une dame. D’autres relativisent moins : "là je suis en colère ! Pourquoi font ils ça ce jour de rentrée ?" ; "ils empêchent beaucoup de monde de travailler quand même !"

Regardez le reportage de Thierry Chapuis :
 

Possession / St-Denis en 5h

Certains automobilistes ont mis cinq heures pour aller de La Possession à Saint-Denis. Une véritable galère pour des Réunionnais inquiets de se trouver sur la route du littoral où des chutes de pierres ont lieu ces dernières heures suites aux fortes pluies. Depuis hier dimanche, la circulation est en effet basculée en raison des fortes précipitations.
 
Jusqu’à trente kilomètres d’embouteillages cumulés ce lundi 28 janvier de la route du littoral.
© Imaz Press | Jusqu’à trente kilomètres d’embouteillages cumulés ce lundi 28 janvier de la route du littoral.

Regardez le reportage de Jean-Marc Seguin : 
 

Levée du barrage et nettoyage

En milieu de matinée, les forces de l’ordre sont intervenues pour lever ce barrage. A la mi-journée, une pelleteuse et des employés ont déblayé la chaussée sur laquelle se trouvaient du charbon, des parpaings, ou encore un caddie. Les travaux de remise en état de la route sont presque terminés. La circulation a repris en partie dès midi.
 

Basculée jusqu'à mercredi

Une fois la chaussée totalement nettoyée, la chaîne de blocs sera déplacée pour basculer la route du littoral avec deux voies vers l’ouest et une voie vers le nord. La route du littoral devrait être basculée jusqu’au moins mercredi en fin de matinée.