Incendies dans un champ de canne: la colère de la famille Orange

soleil dans les cannes septembre 2018
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)

Dimanche dernier, une série d’incendies a touché la parcelle de canne de la famille Orange à Saint-Anne. 3 hectares sont partis en fumée. La piste criminelle est aujourd'hui privilégiée par les enquêteurs.
 

Alexandre Grondin
Publié le , mis à jour le

La famille Orange est hors d'elle. 3 départs de feu durant le week-end, c'en est trop pour ces planteurs qui exploitent plusieurs hectares de cannes dans les Hauts de Saint-Anne.

A deux mois du début de la coupe, ces incendies sont un gros coup dur pour cette famille de producteurs qui cultive la canne depuis des générations. Les 3 frères William, Notaise et Jean-Claude ont repris l’exploitation familiale, il y a de nombreuses années.

Canne brulée
© Philippe Hoareau

Le 17 mai dernier, un premier feu avait touché un bout de parcelle. Les flammes, cette fois, ont ravagé les cannes en 3 endroits différents, le week-end dernier. Pour William, c'est sûr, cet incendie n'est pas parti tout seul « Le feu la été allumé par 1, 2 ou 3 mounes.» "Il sera difficile de se relever à l'approche de la nouvelle campagne sucrière" ajoute, de son côté Jean-Claude : « C'est dur, mi vois la coupe dur. Trop c’est trop »

La fratrie n’arrive pas à comprendre pourquoi elle est la cible de ces feux à répétition. « La cause nous l'ignorons, la jalousie, une vengeance, un règlement de compte syndical ou politique. »

En attendant, les pertes sont conséquentes pour les frères Orange. Dimanche, ce sont plus de 400 tonnes de cannes qui sont parties en fumée, la perte est estimé 32 000€. Notaise Orange, aimerait vraiment comprendre la raison de cet acte et attend patiemment les résultats de l'enquête.
La famille Orange face à ces cannes
© Phillipe Hoareau
La dernière campagne a été difficile avec la sécheresse et le mouvement des gilets jaunes. La famille Orange espère ne plus avoir à s'inquiéter pour ces champs. De son côté, le président de l'UPNA (Unis Pour Nos Agriculteurs), Dominique Clain a promis d'aider cette famille d'agriculteurs en difficulté.

(Re)voir le reportage d'Henry-Claude Elma et Philippe Hoareau: