Saint-André : le collège Joseph-Bédier dévasté

Salle de classe du collège Bédier à St André inondée 25 avril 2018
© Michelle Bertile (Réunion la 1ère)

Les 650 élèves du collège Joseph-Bédier, du centre-ville de Saint-André, n'auront pas classe ce mercredi. Un torrent d'eau et de boue s'est déversé dans les 40 salles situées au rez-de-chaussée. 6 d'entre elles sont totalement dévastées. Tout le personnel de l'établissement nettoie les 36 autres.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Les employés et les enseignants du collège Joseph-Bédier au centre-ville de Saint-André sont restés sans voix en découvrant que 40 salles avaient été dévastées par une rivière d'eau, de boue et de détritus lors du passage de Fakir.

Les dégâts de l'eau
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Mardi, les personnels, de l'éducation nationale, qui disposent de logements à l'arrière de l'établissement ont découvert inquiet qu'une ravine s'était formée entre leurs habitations. Le cours d'eau se déversait dans la cour de récréation qui était totalement inondée. Cependant, les témoins de la scène ne se doutaient pas, que ce torrent passait également dans les salles de classe situées rez-de-chaussée.
Salle de science 25 avril 2018
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Ce matin, en reprenant leur service, les agents et les enseignants ont découvert les dégâts. "40 salles ont été noyées sous l'eau", raconte Geneviève Angama, princicpale adjointe au collège Joseph-Bédier, "Nous nous affairons depuis à tout nettoyer. Nous sommes tous au travail, agents et enseignants. L'établissement est fermé, et pour cause, ce mercredi. Nous nous activons afin d'accueillir nos 650 élèves les plus vite, possible".
tables et chaises dans la cour
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
La décision  d'ouverture des portes du collège appartient désormais à l'académie. C'est elle qui va fixer la date. Selon, les éléments recueillis sur place auprès de l'équipe éducative, un accueil des collégiens jeudi, semble prématuré.
Collège Joseph Bédier avril 2018
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)