La Réunion comptait 67 700 logements locatifs sociaux en 2016

logements en chantier

Au 1er janvier 2016, le parc locatif réunionnais de logements sociaux comptait 67 700 logements. Malgré une augmentation d’un peu plus de 4% par an, impossible de satisfaire toutes les demandes.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Malgré les efforts des bailleurs sociaux, le rythme des livraisons des logements sociaux ne parvient pas à satisfaire la demande.
L’étude réalisée en 2015, note que le parc locatif réunionnais comptait 67 655 logements au 1er janvier 2016. Un chiffre qui a augmenté d’environ 2500 logements depuis…
Ce parc, s’il est jeune (moins de cinq ans en moyenne) et plutôt de bonne qualité, il ne parvient pas à répondre aux besoins.
La Casud, la Civis, la Cinor, la Cirest et le TCO  ne parviennent pas à suivre le rythme de la démographie réunionnaise (voir le document ci-dessous).
 
L’étude révèle deux anomalies
 
Cette étude permet de relever deux paradoxes. À La Réunion où les familles sont en moyenne, plus nombreuses qu’en France métropolitaine et dans les autres DOM, exception faites de Mayotte, les logements sociaux sont, pour la plupart, des T1, des T2 ou des T3. L’autre point noir concerne les loyers. À l’exception de l’île de France, de la Guyane et de la Guadeloupe, le prix du m² des logements sociaux et très sociaux sont, au moins, de 14 centimes d’euro plus élevé.
Une anomalie quand l’on sait que ces LTS et LLS sont destinés aux personnes aux revenus les plus faibles…