La Réunion au bord d’une épidémie de dengue

20180227 ARS
© ARS

L’ARS a décidé de renforcer son niveau d’alerte sur l’ensemble de l’île.

Gilbert Hoair
Publié le

Avec 111 cas de dengue depuis le début de l’année, mais surtout 50 cas cette dernière semaine, la situation devient très préoccupante. Si le nombre de cas continue à progresser de la sorte, l’épidémie va s’installer.

Face au risque élevé, l'ARS Océan Indien a décidé d'activer le niveau 2B du plan ORSEC de lutte contre les arboviroses, qui consiste à renforcer les actions avec l’ensemble des acteurs et notamment dans les zones de circulation.
La mobilisation de tous est indispensable pour lutter contre les moustiques, vecteurs de la dengue.

Les zones de circulation du virus se situent dans l’Ouest, à Saint-Paul, Saint-Gilles-Les-bains, Le Port, et dans le Sud, principalement à Saint Pierre et au Tampon.

Mais le risque d’épidémie est considéré comme élevé pour l’ensemble de l’île an raison des pluies et de la chaleur de l’été austral.
La population est appelée à se mobiliser contre la prolifération des moustiques.