Le rétrogaming : un phénomène qui explose à La Réunion [ENQUETE]

A La Réunion, le rétrogaming, la vente de vieux jeux vidéo, explose à La Réunion.
© FLICKR | A La Réunion, le rétrogaming, la vente de vieux jeux vidéo, explose à La Réunion.

Le rétrogaming, c’est-à-dire la passion des vieux jeux vidéo, explose à La Réunion. Malgré l’arrivée de jeux de plus en plus performants, Mario et Sonic 32-bits ont encore de beaux jours devant eux.
 

LP / Florent Marot Publié le , mis à jour le

Des effets, des couleurs, de la perfection : les jeux vidéo actuels sont de plus en plus performants, pourtant rien ne vaut le charme des Space Invaders d'antan. Si vos enfants ne jurent que par la PS4, les rétrogameurs eux rêvent de Mégadrive, de Super Nintendo, de pc-engine ou encore de néo-géo.

Le reportage de Florent Marot : 

 

Une communauté de rétrogameurs

A La Réunion, le marché du rétrogaming c’est-à-dire la passion des vieux jeux vidéo, a littéralement explosé ces dernières années. Consoles vintage, magasins spécialisés, anciens jeux en ligne : la nostalgie gagne toute la France et n’épargne pas notre île.

A la Réunion, il existe une importante communauté de rétrogameurs. Ils se retrouvent d’ailleurs sur une page privée sur Facebook 'Rétro Gaming Réunion".
 
Le retrograming
© FB
 

"Un retour en arrière"

Parmi eux, Yannick. Ce trentenaire Tamponais possède une immense collection : plus de 750 jeux avec des pièces rares qui coûtent parfois très chères.
 

Le rétrogaming est un esprit. C’est un retour en arrière. Juste en branchant la console et en attendant le son, on retombe en enfance, ça n’a pas de prix de retrouver ces souvenirs et cet état d’esprit", s’exclame Yannick.


A l’Entre Deux, David possède lui 1300 jeux dans sa collection. Ce passionné de rétro gaming est tombé dedans un peu par hasard. "J’ai retrouvé des jeux de mon enfance et j’ai vite fait le tour alors j’ai cherché tous les jeux que je n’avais pas pu avoir à l’époque", raconte David.
 

Un marché prospère

En 2016, l’industrie du jeu vidéo représentait 3,46 milliards d’euros. Devenus rares, les jeux anciens, eux, sont très recherchés et se vendent parfois à prix d’or. A La Réunion, certains jeux peuvent se vendre à 2 euros mais cela peut aussi monter jusqu’à 600 euros. Résultat : le marché attire aussi les spéculateurs et les revendeurs.

Pour exemple : un vieux Zelda peut parfois atteindre 150 euros sur le marché du rétrogaming. Les anciens Mario, Sonic et tous les combattants de Street Fighter II s’arrachent aussi. Ils ont encore de beaux jours devant eux.