Rentrée scolaire 2018: ce qui attend vos marmailles

ecole tableau noir
© AFP | Une dictée quotidienne et les retours du COD et du COI devraient marquer cette rentrée scolaire 2018

Rentrée en musique avec la Marseillaise, réforme du bac, interdiction des portables...Les programmes en français, en mathématiques et en éducation civique changent également dans le primaire. Voici les bouleversements attendus à partir de ce vendredi dans les 690 établissements scolaires de l'île 

Céline Latchimy et E.A. Publié le

Qui dit nouvelle année dit souvent nouveaux programmes. Cette année n'échappera pas à la règle. Tout d'abord, première révolution : le premier couplet de la Marseillaise devra être chanté par coeur dès le CE2. 

Autre changement, il faudra connaître les fonctionnements de l'Assemblée nationale et du Sénat, et ce dès le CM2. 

Trois priorités sont ainsi au programme (d'éducation civique) : le respect d'autrui, l'acquisition et le partage des valeurs de la République, et la culture civique.

Autre nouveauté, en français cette fois : une dictée par jour ! Et la lecture de 5 à 10 oeuvres littéraires par an pour les classes du CP au CE2. Sans oublier la conjugaison complète du passé simple, jusqu'à présent limitée aux troisièmes personnes du singulier et du pluriel. 

Devraient faire leur retour :  les termes COD (compléments d'objet directs), les COI (compléments d'objet indirects) et les compléments circonstanciels. 

Les mathématiques ne seront pas non plus oubliés : les quatre opérations (addition, soustraction, multiplication et division) seront désormais étudiées dès le CP. Objectif : non pas maîtriser, mais comprendre leur sens. Des programmes survitaminés, selon les souhaits de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education Nationale.

Concernant le sacro-saint baccalauréat, des tests seront effectués dès cette rentrée. Même si le nouveau bac ne sera appliqué qu'en 2021, les élèves de seconde seront les premiers à être sollicités. Dès le mois de septembre, ils devront passer un test de positionnement pour évaluer leur niveau en français et mathématiques. 
 

Bac 2018 révisions rattrapages 090718
© Rahabia Issa (Réunion la 1ère)
Enfin, les enseignants ne devraient plus être importunés par les sonneries des smartphones. L'Assemblée nationale a voté la proposition de loi qui prévoit une interdiction effective dès cette rentrée, des téléphones portables dans les écoles maternelles, primaires, ainsi que dans les collèges. Cette interdiction sera néanmoins adaptée selon les établissements scolaires, qui pourront préciser dans leur règlement intérieur les lieux et conditions autorisés. Par exemple, dans le cadre d'un usage pédagogique, le professeur pourra exceptionnellement autoriser les tablettes ou les smartphones dans sa classe. Reste à savoir si tous les élèves sauront réellement se priver de leur précieux mobile pendant une journée de cours.