Procès en appel aux assises : le meurtrier présumé de Carl Davies clame son innocence

Vincent Madouré deuxième jour du procès
© Réunion la 1ère

La seconde journée du procès en appel de Vincent Madouré vient de débuter. Le dionysien est jugé pour le meurtre, en bande organisée, du marin britannique Carl Davies, c'était en novembre 2011. Mercredi, l'unique prévenu, a clamé son innocence devant les parents du défunt.

Fabrice Floch
Publié le

Sept ans se sont écoulés depuis la découverte du corps sans vie de Carl Davies. Le militaire britannique a été retrouvé mort le 9 novembre 2011, en contrebas du boulevard U 2. 
En 2017, un premier procès avait eu lieu devant la cour d'assises de La Réunion et malgré les réquisitions d'acquittement de l'avocat général, Vincent Madouré, unique prévenu de ce meurtre en bande organisé, avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.
 

Les familles de la victime et de l'accusé survivent depuis sept ans


Sans surprise, dès cette première journée du procès en appel, Vincent Madouré a réaffirmé qu'il est innocent. Le frère du prévenu, comme les parents du disparu assistent à cette nouvelle épreuve. Ils ont confié leur sentiment à Delphine Poudroux et Philippe Hoareau. 

L'actu en vidéo

APIdays à la pépinière communale du Port

Les enfants à la rencontre des abeilles