C’est une peine plus lourde qu’en première instance. Tristan Carrera est condamné à deux ans de prison avec sursis et une interdiction définitive d'exercer. Le patron de Plongée Australe a été déclaré responsable de la mort de deux de ses clientes lors d'une plongée, en juin 2014, à Grands-Bois.

En première instance, le gérant avait été condamné à un an de prison avec sursis. Il avait fait appel de cette décision. Un nouveau procès s'est tenu en juin 2018 et le parquet avait requis cinq ans de prison avec sursis à son encontre. 
 

Une nuit de cauchemar

Le 9 juin 2014, deux femmes étaient décédées lors de cette plongée nocturne à Saint-Pierre. Le gérant de Plongée Australe avait maintenu la sortie avec neuf personnes à bord, malgré de très mauvaises conditions de mer. Ce soir-là, il y avait beaucoup de vent et des vagues pouvant atteindre les six mètres. Trois autres clubs du secteur avaient d’ailleurs annulé leurs mises à l’eau.
 

Pas de regret

Durant l’audience, le gérant de Plongée austral n’a cessé de répéter qu’il ne se sentait pas techniquement responsable du double drame. Les familles des victimes déplorent l’absence de regrets de la part de Tristan Carrera.