L’intensité de l’éruption du Piton de la Fournaise diminue 

Volcan Piton de la Fournaise 210918
© IMAZ PRESS

Depuis quatre semaines, le Piton de la Fournaise se donne en spectacle. Ce mercredi 10 octobre, l’Observatoire volcanologique remarque que l’intensité de l’éruption, en baisse depuis cinq jours, est encore plus ralentie depuis 24 heures.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Depuis près de quatre semaines, le Piton de la Fournaise se donne en spectacle. Dans un communiqué publié ce mercredi 10 octobre, l’Observatoire volcanologique remarque que l’intensité de l’éruption, en baisse progressive depuis cinq jours, est encore plus ralentie depuis 24 heures.

Des "gaz pistons" sont toujours enregistrés par l’Observatoire. Il s’agit de bouffées de gaz qui remontent à la surface lorsque le magma se fait plus rare et que l’éruption est moins alimentée. Présents depuis le 3 octobre, ces signes sont souvent annonciateurs d’une fin d’éruption. 
 

 

Toujours du magma

L’Observatoire remarque aussi une "mise en pression sous les cratères sommitaux". Elle serait liée à la réalimentation d’un réservoir par du magma. Toutefois, aucune reconnaissance de terrain n'a pu être réalisé ce mercredi en raison des mauvaises conditions météorologiques sur le volcan.

En une semaine, les coulées de lave ont progressé de deux kilomètres. Elles sont à moins de 500 mètres des Grandes Pentes. Lundi, l’Observatoire prévenait que si le débit de lave se maintenait, les coulées pourraient être visibles depuis la route nationale 2. Une prochaine reconnaissance devrait permettre de savoir si cela sera possible.
 

4e éruption de l’année

Le Piton de la Fournaise est entré en éruption le 15 septembre. Les fissures de lave s’étaient ouvertes sur le flanc sud du volcan, dans la région du cratère Rivals. L'éruption a lieu dans l'enclos. Le préfet avait alors déclenché la phase d'alerte 2-2 "éruption en cours".

Depuis, de nombreux randonneurs ont arpenté le sentier Foc-Foc pour admirer le spectacle de jour comme de nuit. Il s'agit de la quatrième éruption de l'année. La précédente a eu lieu en juillet dernier.