Piton de la Fournaise : l'éruption a déjà une semaine

Eruption 25 février 2019
© Julien Gouilloux

Le débit de lave, sans être exceptionnel, se maintient. Les coulées de lave sont toujours situées à 4 mètres de la RN 2. Elles ne progressent plus depuis quatre jours et sans un nouvel événement, elles ne devraient pas rejoindre la route des laves.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le piton de la Fournaise est fidèle à sa réputation. Il prouve, une fois de plus depuis une semaine, qu'il est parmi les plus actifs de la planète. La dernière éruption n'est pas exceptionnelle, mais elle se poursuit sur un rythme moyen constant. Dimanche, le débit de lave était estime de 2,5 à 13 m3/s. Les coulées ne progressent plus. Elles restent à plus de 4 km de la RN 2. 

Trémor du P de la F 24 février 2019
© OVPF/IPGP | Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 14h00 (10h00 UTC) le 24 février sur la station sismique de FLR.
La crise sismique n'est pas terminée. Les spécialistes de l'observatoire volcanologique de la Plaine-des-Cafres ont enregistré 10 séismes volcano-tectoniques lors des dernières 36 heures. Une activité qui est située au-dessus du niveau de la mer. Cependant, aucune nouvelle déformation du sommet, ni aucun autre signe, n'ont été enregistrés. La concentration de gaz carbonique reste élevée au niveau des champs voisins du gîte du Pas-de-Bellecombe.