La société de transport C.Joseph dessert la commune de Cilaos. Un marché essentiel qui vient d’échapper à la société d’Eric Caroupapoullé. Pour l’entrepreneur cilaosien, la décision de la CIVIS (Communauté Intercommunale des Villes Solidaires) du Sud de l’île, est la mort de sa société.
Afin d’obtenir une révision de l’attribution du marché des transports entre le cirque et les communes du littoral, Eric Caroupapoullé a entamé vendredi 4 août 2017 une grève de la faim. En signe de soutien et pour que Michel Fontaine, président de la communauté des communes de Saint-Pierre, Saint-Louis, L’Etang-Salé, Les Avirons et Cilaos réexamine le dossier dès demain mardi, voire avant !
 
Les ralentissements peuvent déborder sur la quatre-voies
 
Afin de l’aider à se faire entendre, les chauffeurs des bus C.Joseph vont ralentir la circulation aux abords du Parc Exotica, le siège de la CIVIS étant situé juste à côté. Cette manifestation et la grève de la faim de l’entrepreneur suffiront-ils à influer sur la décision des élus qui siègent au sein de la CIVIS ? La réponse au plus tard, mardi en fin de journée… En attendant, une fois de plus les automobilistes du Sud de l’île vont devoir s’armer de patiente. Le parc Exotica étant situé sur la route de l’Entre-Deux à quelques encablures de la quatre-voies reliant Saint-Louis à Saint-Pierre, il est fort probable que les ralentissements grossissent rapidement…

En images avec Isabelle Allane.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.