Philippe Ghanty ressort libre de sa garde à vue

Phillipe Ghanty

Il était en garde à vue depuis hier matin dans les locaux du commissariat Malartic suite à une nouvelle plainte pour viol et agression sexuelle. Philippe Ghanty est reparti libre cet après-midi.

Annabelle Boyer
Publié le , mis à jour le

Il a été entendu plusieurs heures par les policiers de la Brigade des mineurs de la Sureté départementale. L'ex-candidat FN aux législatives est accusé de viol et d'agression sexuelle sur mineure. La présumée victime, aujourd'hui majeure, était âgée de 8 ans aux moment des faits. C'était en 2008.

Cet après-midi, une confrontation était organisée avec la jeune femme. Mais Philippe Ghanty nie farouchement les accusations de viol.

Pour l'heure, aucun éléments matériels n'auraient été apportés au dossier.

Cette nouvelle affaire intervient à quelques jours de son procès pour atteinte sexuelle sur l'une de ses anciennes élèves de 14 ans avec qui il entretenait une relation amoureuse.