Une peine de prison confirmée en appel pour la mule interpellée avec 13 kilos de cannabis

Une jeune belge a été interpellée avec 13 kilos de cannabis dans ses bagages.
© Douanes françaises | Une jeune belge a été interpellée avec 13 kilos de cannabis dans ses bagages.

La Cour d’appel de Saint-Denis a confirmé la peine, ce jeudi 8 août. Comme en première instance, la jeune belge interpellée à l’aéroport Roland Garros avec 13 kilos de cannabis dans ses bagages, est condamnée à 2 ans et demi de prison.

LP / Olivier De Larichaudy Publié le , mis à jour le

Ce jeudi 8 août, la Cour d’appel de Saint-Denis a rendu sa décision. Comme en première instance, une jeune mule originaire de Belgique a été condamnée à deux ans et demi de prison pour avoir transporté 13 kilos de cannabis dans ses bagages. Âgée de 20 ans, elle avait été interpellée en avril dernier à sa descente d’avion, à l’aéroport de Roland-Garros.
 

 

Quatre ans requis

Ce jeudi matin, l'avocat général a requis une peine de 4 ans de prison. Finalement, elle écope de la même peine. En première instance, la jeune belge avait été condamnée à 2 ans et demi de prison avec mandat de dépôt et une amende douanière de 60 000 euros. La jeune femme avait fait appel de cette décision.
 

Larmes et regrets

Ce jeudi encore, ses larmes et ses regrets n’ont pas suffi à convaincre la justice. En première instance déjà, la jeune femme affirmait que la valise lui avait été remise par une personne, que tout était empaqueté. Elle expliquait alors qu’en acceptant ce transport, elle remportait une semaine tout frais payés à La Réunion et 2 000 euros d’argent liquide en rentrant.
 

Jusqu’à 3 mules par avion

Ce jeudi, la femme belge a répété ses difficultés quotidiennes et son manque d’argent. Elle a également apporté des informations sur ce trafic. Elle affirme qu'il y aurait jusqu’à trois mules par avion en provenance de la métropole. Elle explique que deux autres personnes seraient également à bord pour vérifier que les mules ne repartent pas avec la marchandise. 

De son côté, la justice a décidé de sanctionner sévèrement ces mules qui débarquent en masse à La Réunion. Depuis 2018, près de 100 kilos de cannabis auraient ainsi été saisis par les douanes de l’île. Dans le passé, seuls quelques grammes transitaient et étaient essentiellement destinés à des consommations personnelles.