Pas de calendrier climatique pour les prochaines rentrées scolaires

Elèves en classe
© Réunion 1ère

Le prochain calendrier scolaire ne sera pas climatique. Les syndicats et associations de parents d’élèves sont déçus, leurs propositions n’ont pas été retenues, ils ont boycotté ce mardi une réunion importante au rectorat qui devait décider des futurs agendas pour la période 2020-2023.
 

Michelle Bertil
Publié le , mis à jour le

Le calendrier climatique ? Pas pour les prochaines rentrées scolaires en tout cas. Les syndicats et associations de parents d’élèves qui ont plaidé en faveur d’une réouverture des écoles et établissements à la mi-février et d’une fermeture fin décembre, sont évidemment déçus.

La FSU, le Sgen-CFDT, la FCPE et l'UNAAPE souhaitaient que les prochaines rentrées prennent en compte les conditions difficiles dans lesquelles travaillent les enfants notamment lors de l’été austral.

"En effet, les fortes chaleurs perturbent considérablement les apprentissages, car elles sont source de fatigue, de mauvaise qualité de concentration et de récupération, et ce d’autant plus que le bâti scolaire sur l’île, ne répond pas aux normes thermiques".

L’académie aurait retenu deux modèles plutôt proches du calendrier hexagonal, ce que dénoncent les syndicats et associations de parents d’élèves qui n’ont pas assisté à une réunion importante ce mardi . Le débat selon eux est clairement absent.

"Nous avons décidé de boycotter cette réunion de mardi dont l’objectif évident est d’entériner un calendrier scolaire imposé par le Ministère".

Le reportage de Nadia Tayama et Alexandra Pech