Paillotes de l'Hermitage: la Bobine fermera ses portes le 2 décembre

Fermeture La Bobine
© La Bobine

La Bobine l'annonce sur sa page Facebook. Le restaurant fermera ses portes dans 2 semaines. 

E.A. Publié le , mis à jour le

L'annonce a été faite sur les réseaux sociaux. Les responsables de la Bobine préfèrent jeter l'éponge. Ils ne demanderont pas une prolongation de leur activité comme les autres restaurants de plage menacés de destruction totale ou partielle. Une décision surprenante quand on sait que le restaurant La Bobine devait seulement détruire sa terrasse en partie.

Les gérants du "K’Banon" doivent eux aussi démanteler leur terrasse et payer 1 500 euros d’amende. 


En début de semaine, des agents de la DEAL accompagnés de plusieurs gendarmes étaient venus faire un état des lieux. 
 C'est donc un nouvel épisode dans ce long feuilleton qui a commencé l'an dernier. Des paillotes devront être détruites suite à la décision du tribunal administratif du 5 novembre dernier. Il a ordonné la démolition totale de quatre restaurants de plage et la démolition des terrasses de deux autres paillotes. Le tribunal estime que ces restaurants se situent sur le domaine public maritime et doivent donc libérer les lieux et les remettre en état. 

Comme le Coco Beach, Le Loca Plage et Mivéal devront libérer l’espace, démolir leurs installations et remettre les lieux en état. Elles encourent 100 euros par jour de retard. Même peine pour la SARL La Mama concernant la parcelle pour l'exploitation du restaurant "La Marmite", selon la décision du tribunal administratif. 
 
Les paillotes de l'Hermitage.
© Willy Fontaine | Les paillotes de l'Hermitage.
Malgré la décision du tribunal administratif, les personnels de ces restaurants ont prévu de se retrouver le 21 novembre prochain devant les grilles de la préfecture. Ils comptent toujours demander à Amaury de Saint-Quentin un report de la fermeture des paillotes.