L’Ouest et le Sud se préparent à l’épisode de forte houle

Forte houle à Saint-Louis (24 septembre 2018).
© SOPHIE PERSON | Forte houle à Saint-Louis (24 septembre 2018).

Un épisode de forte houle touche les côtes de l’Ouest et du Sud de La Réunions. Un bulletin de vigilance a été émis pour 16h, les communes se préparent. A Saint-Louis, il est interdit d’accéder au littoral, un centre d’hébergement ouvrira à l’étang Bel Air.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Météo France Réunion a émis un bulletin de vigilance forte houle pour ce mardi 23 octobre à partir de 16h. Le phénomène doit concerner les côtes ouest et Sud, de la Pointe des Aigrettes à la Pointe de la Table en passant par la Pointe au Sel. La houle doit s’amplifier graduellement au cours de la journée pour s’amortir au cours de la journée du mercredi 24 octobre. Des vagues de près de 8 mètres sont attendues.
 

Les plages de l’Ouest, protégé par le lagon


Les communes s’organisent donc à l’approche de cet épisode. Dans l’Ouest, la baignade est interdite à Boucan Canot et aux Roches Noires. Rafales de vents et pluies abondantes accompagneront la forte houle, alors au camping de L’Ermitage on se prépare. Dormir sous une toile de tente dans ces conditions pourrait s’avérer risqué.

Le reportage de Thierry Chapuis.
 

Le Littoral Saint-Louisiens interdit d’accès


A Saint-Louis, on craint en revanche les fortes vagues. Lors des derniers épisodes de forte houle, elles étaient rentrées dans les maisons du littoral, notamment dans le quartier de l’étang Bel Air. La mairie a, comme à chaque fois maintenant, pris un arrêté pour interdire l’accès au littoral du front de mer.

Piétons, circulation et stationnement y sont interdits. La baignade, la pêche et les activités nautiques le sont aussi sur une bande de 300 mètres à compter de limite des eaux. L’interdiction vaut de ce mardi 23 octobre à partir de 18h, jusqu’au jeudi 25 octobre à 8h.
 
Un centre d’hébergement sera ouvert au service technique de l’étang Bel Air pour les familles qui rencontreraient des difficultés liées au risque de submersion. D’importantes inondations se sont en effet produites par le passé lors de tels épisodes de forte houle dans le quartier.