ODHIRATHON : mobilisation générale contre le diabète

Jean-Max Labonté, président du comité d’organisation de l’ODHIRATHON
© Réunion la 1ère (Philippe Dornier)

Coup d’envoi ce jeudi de la 2ème édition de l’ODHIRATHON. Une opération destinée à lutter contre le diabète et autres maladies associées, qui touchent 400.000 Réunionnais, près de la moitié de la population.
 

Philippe Dornier Publié le , mis à jour le

Obésité, diabète, hypertension et insuffisance rénale : les maladies ‘‘ ODHIR ’’, en proportion, frappent bien davantage La Réunion que l’Hexagone. « On fait comme si ce n’était pas grave, mais c’est extrêmement grave » s’inquiète Jean-Max Labonté, le président du comité d’organisation de l’ODHIRATHON.

Jusqu’à dimanche, cette action caritative vise à sensibiliser la population, mais aussi à récolter des fonds en faveur de la recherche (100.000 € lors de la première édition). « Nous avons créé un centre de recherche pour comprendre pourquoi il y a beaucoup plus de malades qu’en métropole. La première piste, c’est la génétique. Un gène réunionnais a été isolé, susceptible d’entraîner la faiblesse du rein » explique Jean-Max Labonté, invité de la matinale sur Réunion La 1ère radio.

Pour les dons : odhirathon.fr . Une collecte est également organisée dans 4 magasins E.Leclerc. Dimanche, un village ODHIRATHON sera dressé à St-Leu, avec de nombreuses animations, et des ateliers de dépistage.