Transparence: le président de Région critiqué par l’opposition

DIDIER ROBERT 2016
© Réunion1ere

Alors que la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique a saisi la Justice au sujet de la déclaration d’intérêts du président de Région jugée «  suspecte », les réactions se multiplient. Pendant que Didier Robert plaide sa bonne foi, les Réunionnais s’interrogent.
 

DP / JMS / EA Publié le , mis à jour le

Les réactions des Réunionnais se multiplient sur les réseaux sociaux et dans le camp de l’opposition régionale alors que le Procureur de la République de Saint-Denis devrait recevoir d'ici peu la demande de saisie de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique par voie postale et lancer les investigations sur ce dossier. 

Ce jeudi matin, Karine Nabénésa, conseillère régionale de l’opposition, a confié à Réunion la 1ère qu’elle trouvait « affligeant » que le président de Région «  à la tête de la plus grosse collectivité de La Réunion »  se fasse épingler par « une succession » d’affaires en justice.
 


Karine Nabénésa regrette aussi que le président de Région soit dans le viseur de la Justice pour deux autres affaires : l'une liée à la Nouvelle Route du Littoral et l'autre à la SPL des Musées Régionaux.

De son côté, après avoir réagi par communiqué, hier, le président de Région Didier Robert a indiqué sur son compte twitter "qu’à aucun moment », il n’avait «  eu la volonté de dissimuler » ses intérêts auprès des institutions.  
 

Retour sur les faits avec le reportage de Sufati Toumbou-Dany.