Le marché de la téléphonie péi en ébullition

INFOGRAPHIE SOSH CONTRE ZEOP
© PWH | Les deux derniers arrivés sur la marché de la téléphonie péi veulent leur part du gâteau.

Sosh, une filiale à petits prix de l'opérateur Orange a débarqué sur l'île... Une arrivée remarquée qui ne secoue pas pour autant le marché péi de la téléphonie mobile. Les concurrents sont sereins. Chacun pense avoir la meilleure offre.

SCKB ET JRR Publié le , mis à jour le

"La Réunion passe chez Sosh", Orange a vu grand pour lancer sa nouvelle marque sur le marché local de la téléphonie mobile. Elle a peut-être fait le buzz mais la révolution ne sera pas pour maintenant.
 

Pas de révolution 


L'offre Koifé disparait. Elle est remplacée par deux forfaits: une entrée de gamme à 4,99 euros pour 2 heures d'appels, des SMS illimités et 200 Mo de données. L' autre offre est à 14,99 euros pour des appels et SMS illimités et 30 Go de data; elle s'aligne sur celle de son concurrent RED, filiale de SFR. La marque au carré rouge qui considère ne pas avoir besoin de revoir ses prix à la baisse.
Rien d'exceptionnel!
 
le directeur Orange Réunion Mayotte
© JRR | "Sosh, c'est vraiment le lancement d'une nouvelle marque" Jean-Marc Escalettes, directeur régional d'Orange.

Jean-Marc Escalettes, le directeur d'Orange Réunion-Mayotte met en avant "le meilleur rapport qualité-prix".

"Sosh est une offre simple, 100% digitale.

On garde un prix serré et on ne sacrifie pas à la qualité du réseau". La nouvelle marque est dans une phase de lancement. Jean-Marc Escalettes n'exclut pas une évolution des offres en fonction du retour des clients.
 
Directeur commercial Zeop
© LF | " Je ne pense rien de Sosh, les clients diront ce qu'ils en pensent" Frédéric le Boterve, directeur commercial Zeop

Une offre illimitée


Zeop, qui s'est lancé sur le marché du mobile il y a 3 semaines, ne se sent pas du tout menacé. Son offre à 12.99 euros par mois avec appels, SMS et internet illimité, fait mouche. Frédéric le Boterve, directeur commercial de Zeop, est confiant. "Il y a un vrai intérêt pour notre offre illimitée; ça marche très bien".
"Nous n'adaptons pas notre offre par rapport aux concurrents.

Nous sommes les seuls sur le très haut débit pour tous."


Dans ce contexte de concurrence vive, il ne donne pas de chiffre et parle de plusieurs milliers d'abonnés depuis leur lancement.

Dans le même temps, Free a décidé de passer de 25 à 50 Go d'internet pour son forfait à 9,99 euros.

Le marché de la téléphonie mobile est très dynamique. Qui tirera son épingle du jeu? Ce sera aux clients de trancher.

(Re)Voir le reportage de Jean-Régis Ramsamy et Laurent Figon: