Le premier mariage gay entre deux Mahorais choque aux Comores

Mariage gay
© D.R

Le mariage de deux hommes, natifs de l’île, célébré à la mairie de Mamoudzou le 28 Mars 2015. Cette première union, entre deux Mahorais, choque et irrite dans l’archipel des Comores.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Décidément, le Mariage pour Tous fait des vagues loin de la Métropole. Le 28 Mars 2015, deux Mahorais, âgés de 25 et 30 ans, se sont unis à la mairie de Mamoudzou. Ce n’est pas le premier mariage gay, célébré sur l’île hippocampe, mais en revanche, il s’agit de la première union officielle de deux hommes originaires du département.
 
Pour mémoire, le premier mariage gay, sur l’île hippocampe, date du 27 Septembre 2013. Déjà à l’époque, la presse de l’archipel des Comores s’était déchaînée contre cette union de deux étrangers en terre majoritairement musulmane.
 
L’occasion pour les rédacteurs de rappeler que les Comores revendiquent l’appartenance de Mayotte à l’archipel. Une île qui a voté pour son maintien au sein de la République Française, lors des référendums, de 1974 et 1976 et qui est devenue un département français après le référendum de 2009.
 
 
Cette fois, les journalistes comoriens s’insurgent contre le mariage de deux hommes Mahorais. Sur le site Comores-Infos, le rédacteur conclue son article par des versés du Coran, comme d’autres récitaient la bible en défilant sur les pavés de Paris.