Les poissons morts aux Seychelles analysés à La Réunion. Une bactérie identifiée

Poissons morts
© Ronley Fanchette (Ministère de l'environnement)

Des poissons morts et des échantillons d’eau de mer des Seychelles ont été analysés au laboratoire Hydro-Réunion. Un plancton hautement toxique a été trouvé au cours des analyses. Des résultats transmis aux autorités seychelloises ce vendredi.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

La toxine « polykrikide Cochlodinium » (voir ci-dessous), contenue dans la chaire des poissons morts et dans le plancton qui était dans l’eau de mer envoyée par les autorités seychelloises, est hautement toxique.
C’est elle, qui est à l’origine de la surmortalité des poissons de récif, constatée ces derniers jours sur les îles de Mahé, Cousin et Praslin révèle le site seychellesnewsagency.com.
En attendant de savoir si cette toxine est dangereuse pour l’homme, les responsables de la pêche et de la sécurité sanitaire du pays ont demandé aux petits pêcheurs de suspendre la pêche des poissons de récif et aux consommateurs de se tourner vers les pélagiques.
 
L’océan devient rouge
 
Dès le début de cette catastrophe écologique, les Seychellois ont évoqué des variations importantes de la couleur de l’océan à proximité des îles touchées par cette surmortalité des poissons de récif. Jaune, rouge ou brune, des couleurs qui correspondent à une présence abondante de plancton dans le secteur, mais aussi de cette toxine… Ce bouillon de bactéries marines à la particularité de développer la couleur rouge. On parle même de marée rouge quand elle est très présente… Ce qui fut le cas avant de ramasser des centaines de cadavres de « perroquets, poissons soldats, chirurgiens, balistes, mais aussi des cadavres de tortues à la dérive… ». Pour mémoire, La Réunion avait été touchée par un phénomène similaire en 2014 sur l’Ouest.

Lutter contre la toxine polykrikides Cochlodinium

Bouillon de bactérie marine halophile culture acellulaire, Kordia algicida a été montré à posséder la capacité de algicide spécifique contre la marée rouge organisme, polykrikides Cochlodinium. Caractéristiques physico-chimiques de la matière algicide origine dans le bouillon de culture bactérienne ont été analysés que son poids moléculaire a été estimé à 3.000 daltons et un il est stable dans le traitement thermique et le pH. La fraction algicide contre C. polykrikoides obtenus à partir d'une Chromatographie sur gel perméable contient une forte concentration de l'ion ammonium en tant que spectre analysé par ICP / Mass. C. polykrikoides par la fraction a été rapidement lysées en 1 min. Il a été montré que la concentration efficace pour algicide contre C. polykrikoides était de plus de 1 mM de chlorure d'ammonium. En revanche, d'autres ions métalliques présentés dans la fraction algicide montré aucun effet algicide contre C. polykrikoides. Dans additon, l'ion ammonium exposé espèces spécifiques spectre de meurtre pour deux espèces d'organismes des marées rouges, C. polykrikoides et Gymnodinium sanguieum. Par conséquent, d'autres recherches sur le mécanisme de mise à mort contre C. polykrikoides exercées par l'ion ammonium, et le développement ultérieur de matériaux de algicides remplaçables se produiront à fournir des outils utiles pour le contrôle de la marée rouge.