Législatives à Madagascar : 88 candidats pour 151 postes

Bureau de vote à Madagascar mars 2019
© Francetvinfo

Madagascar est confronté à une pénurie de candidats pour les législatives. À quelques heures de la clôture des candidatures, 98 postulants sont comptabilisés pour les 151 postes à pourvoir. Les partis attendraient la dernière heure pour déposer leurs dossiers selon les journaux locaux.  

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

C'est une première dans l'histoire politique de la Grande île. À quelques heures de la fermeture de l'OVEC (Organisme de Vérification et enregistrement des candidatures), les agents ont enregistré, uniquement, le dépôt de 98 dossiers. Insuffisant, quand l'on sait que 151 postes de députés sont à pourvoir le 27 mai 2019, jours des élections législatives. 
Les rédacteurs des différents organes de presse s'interrogent sur la stratégie des partis politiques. 
Sont-ils démunis ? Où attendent-ils la dernière heure de ce 12 mars 2019 pour déposer les dossiers de leurs candidats.
 

La stratégie de la dernière minute 


Sans préjuger de l'avenir, les observateurs parient pour la seconde option. En 2013, lors des dernières législatives, deux mille soixante-neuf candidats s'étaient présentés devant les électeurs pour décrocher l'un des 151 postes. Il semble, improbable, six ans plus tard, que ces élections si importantes pour les régions éloignées de Tananarive, ne suscitent plus d'intérêt. 
Selon lexpressmada.com, le parti d'Andry Rajoelina, président nouvellement élu, tout comme ceux de Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina, les ex-présidents candidat aux présidentielles, vont déposer leurs dossiers en fin de journée.