Affaire William Childéric : la famille réclame une enquête française

William Childeric, photographe réunionnais assassiné à Madagascar en avril 2018 180818
© Réunion la 1ère

La famille du Réunionnais William Childéric, assassiné en avril dernier à Madagascar, en appel à la Justice française pour que la lumière soit faite sur la mort de leur proche. Ils estiment que l’affaire a été bâclée par les autorités malgaches.
 

L.H avec Frédéric Hoarau et Jacques Payet Publié le , mis à jour le

Mortellement frappé à coups de couteau dans la nuque, le photographe réunionnais, William Childéric, est décédé à Madagascar des suites de ses blessures en avril 2018. Malgré les aveux du petit neveu de la compagne malgache de son père et une reconstitution, la Justice malgache a clos le dossier.

Pour la famille, l’affaire a été bâclée. Par l’intermédiaire de leur avocat, Me Georges-André Hoareau, elle demande ainsi que le procureur général de Madagascar rouvre le dossier pour permettre à la Justice française de mener l’enquête. Les proches de William Childéric souhaitent notamment que la belle-mère de ce dernier soit entendue. Cette dernière habite en effet sur le terrain que voulait récupérer le photographe.

De plus, William Childéric aurait été sous l’emprise d’une secte et ainsi éloigné de sa famille. Son frère, Pierre, a lui porté plainte dès le lendemain de sa mort, déclarant que le Réunionnais avait été victime d’un meurtre à Madagascar.

Aujourd’hui la famille attend des autorités françaises qu’elles se saisissent de l’affaire et face la lumière sur ce qui est arrivé à William Childéric, pour que "justice soit faite", dit-elle.


Le reportage de Frédéric Hoarau et Jacques Payet.