Afrique australe : un millier de morts, 2 millions de sinistrés

Mozambique, un mois après le cyclone
© UN News | Un mois après le cyclone, le bilan s'alourdit tous les jours.

Un mois après le passage du cyclone Idai, le bilan humain ne cesse de s'alourdir. On compte déjà un millier de morts, 2 millions de sinistrés entre le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi. La banque mondiale estime les dégâts à 2 milliards de dollars. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi, se relèveront-ils un jour du passage du cyclone Idai les 14 et 15 mars 2019. Un mois après, il est impossible de dresser un bilan définitif de cette catastrophe. On compte au total, dans ces trois pays, plus d'un millier de morts, 2 millions de sinistrés, des milliers de blessés et désormais également, des milliers de victimes du choléra, de la malaria, de la dengue, sans oublier l'épidémie de gastro.
 

2 milliards de dollars sont nécessaires 


"Les premières estimations pointent vers une facture de plus de 2 milliards de dollars pour la reconstruction des infrastructures et le rétablissement des moyens de subsistance", écrit la banque Mondiale à l'issue d'une réunion qui s'est tenue le jeudi 11 avril 2019, à Washington entre les membres des Nations unies. Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU, a exhorté la communauté internationale à se montrer "généreuse" avec la dette publique mozambicaine écrit izf.net.