Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody, Bachil Valy condamnés dans l'affaire de Terre Rouge

20160602 Proces Terre Rouge
© Reunion1ere

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a condamné dans l’affaire de Terre Rouge
Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody et Bachil Valy à des peines d'inégilibilité, de prison avec sursis et des amendes pour discrimination à l'embauche.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a condamné dans l’affaire de Terre Rouge
 
Nassimah Dindar à 3 ans d’inéligibilité 6 mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende
Jean-Jacques Vlody  à 18 mois d’inéligibilité, 6 mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende
Bachil Valy à 1 an d’inéligibilité, 4 mois de prison avec sursis  et 10 000 euros d’amende

Les réquisitions du Parquet lors du proces des 10 et 11 mars dernier ont été suivies.

Nassimah Dindar comparaissait pour discrimination à l'embauche, Bachil Vally et Jean-Jacques Vlody pour complicité.

En 2008, juste après l’élection de Nassimah Dindar à la présidence du conseil général, près de 15 d’employés  contractuels du foyer de l’enfance de Terre Rouge à Saint-Pierre perdent leur emploi.
Ils sont remplacés pas des personnes qui n’avaient pas les compétences requises pour travailler dans un tel établissement.
L’enquête ouverte dès 2008, aboutit en 2013 à la mise en examen de Nassimah Dindar et deux de ses  vice-présidents de l’époque, Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody pour discrimination à l’embauche.

En images le rappel des faits avec Emilie De Balmamn


En images le délibéré de cette affaire ce jeudi au tribunal correctionnel de Saint-Pierre avec Emilie De Balmann, Jacques Payet et Valérie Rubis