Mondial: les Réunionnais champions des économies d'énergie pendant 90 minutes

Mondial 2018
© Elyas Akhoun

Il faut se pincer pour y croire mais selon EDF, la consommation d'électricité a considérablement baissé pendant la diffusion de la finale de la Coupe du Monde de football le 15 juillet dernier. 

E.A. Publié le , mis à jour le

C'est une petite performance à ranger peut-être dans les souvenirs du Mondial 2018. A côté de la 2ème étoile des Bleus, elle est aussi surprenante qu'inattendue. 

Le 15 juillet dernier, en plein hiver austral, EDF a enregistré une baisse significative de la consommation d’électricité sur l’île.

Durant les 90 mn de la mémorable finale entre la France et la Croatie (4-2), La Réunion a ainsi économisé l’équivalent de la consommation de la ville de St Pierre soit environ 35 000 foyers.

Comment expliquer cette baisse inattendue de la consommation de courant? Pour EDF, les consommateurs ont eu ce dimanche là un comportement exemplaire comme leurs footballeurs préférés. 

Rappelez-vous: les Réunionnais s'étaient retrouvés en famille, entre amis, entre voisins ou simplement aux abords des fans zones, dans des restaurants ou des bars pour partager ensemble ce moment historique.

Se rassembler a donc permis de réduire la consommation individuelle des ménages et donc la consommation totale.

Voici presque minute par minute la consommation d'électricité le 15 juillet dernier: 

Consommation électricité  EDF Foot 15 juillet
Comme on peut le voir sur cette infographie fournie par EDF, dès les premières minutes du match, la consommation d’énergie a baissé de 30 mégawatt (MW).

A la mi-temps, la consommation a augmenté légèrement de 10 MW pour finalement redescendre à nouveau lors de la seconde période.

 

*3 questions à Vincent Lévy, chef du Service Système Electrique-EDF Réunion

 
EDF Réunion
© EDF
Il y avait au moins une dizaine de de fan zones le 15 juillet dernier dans l’île. Est-ce que cela veut dire que les Réunionnais étaient beaucoup moins présents chez eux et que par conséquent la consommation a chuté?

Oui en effet, un grand nombre de Réunionnais ont opté pour la convivialité en désertant leurs domiciles, préférant regarder le match entre amis, dans des bars ou dans les fan-zones. Ce qui a réduit le nombre d’écrans de télévision allumés ainsi que l’éclairage par exemple. Par contre durant la pause, tous ceux qui étaient restés chez eux, en famille ou avec des amis, en ont profité pour faire fonctionner leur four, micro-ondes, frigidaire ou encore l’éclairage dans d’autres pièces. Ces comportements expliquent la montée de la courbe de consommation que nous avons observé sur nos écrans au centre de conduite du système électrique d’EDF.

L’heure de diffusion du match 19h heure de la Réunion moins tardive que d’habitude peut-elle aussi expliquer cette exceptionnelle baisse de la consommation ? 

C’est surtout le fait que la finale soit pendant « la pointe de consommation »,  c'est-à-dire le moment où les foyers Réunionnais consomment le plus d’électricité habituellement qui a accentué la baisse de la consommation. Ce qui est intéressant dans cette analyse, c’est  de visualiser l’impact du comportement humain lors de cette soirée. Cela signifie que les gestes d’économie d’énergie sont un levier important pour réduire la consommation électrique.
 
Vous parlez de la consommation d'électricité pendant la finale mais est-ce qu’après, pendant la fête et la nuit vous n’avez pas retrouvé des pics de consommation là aussi exceptionnelles?

Après la finale, il n’y a pas eu de pic de consommation électrique, c’est plutôt des pics de consommation de bière qui ont dû avoir lieu. (sourires)
 

Des propos recueillis par Elyas Akhoun