Le ministre débloque la situation de Noémie

Jean-Michel Blanquer avec Noémie Cadet et Amaury de Saint-Quentin
© Réunion la 1ère (Brigitte Hoarau)

Il aura fallu l'intervention du ministre de l'Education Nationale pour que Noémie Cadet puisse suivre sa formation à Marseille. La jeune fille sourde aurait du pourtant être prioritaire compte tenu de son handicap. Elle fera sa rentrée dès la semaine prochaine.

Laurent Figon
Publié le

Elle a reçu la nouvelle dans la nuit : Noémie Cadet, 20 ans, pourra suivre le BTS Design de mode, textile et environnement option mode à Marseille. Hier encore, elle était 4ème sur la liste d'attente sur Parcoursup pour cette formation supérieure. Sourde, elle aurait pourtant du être prioritaire mais son handicap a été mal pris en compte lors du traitement de son dossier.
La jeune femme originaire de l'Etang-Salé-les-Hauts avait obtenu son Bac Professionnel Métiers de la mode - vêtements avec la mention Très Bien et les félicitations du jury. Lors de la visite du ministre de l'Education Nationale son cas avait été évoqué. Jean-Michel Blanquer avait promis de résoudre le problème, c'est maintenant chose faite.
Noémie et sa famille s'activent pour la rentrée qui est prévue le 5 septembre. Un service d'interprètes en langue des signes l'accompagnera sur place tout au long des ses études grâce à l'Irsam, l'Institut régional des sourds et aveugles de Marseille. Il ne lui reste plus qu'à trouver un hébergement sur place et à s'organiser pour le voyage. Sa maman l'aidera à s'installer durant les premiers jours.

Un entretien effectué en direct par Brigitte Hoarau de Réunion la 1ère