Un million de pèlerins attendu à la grande messe du pape François à Madagascar

Un million de pèlerins attendu à la grande messe du pape François à Madagascar
© Jean-Marc Collienne | Un million de pèlerins attendu à la grande messe du pape François à Madagascar.

Depuis samedi soir, des milliers de pèlerins affluent vers le site de Soamandrakizay, à Madagascar, où se déroule la grande messe du pape François, ce dimanche 8 septembre. Un million de personnes est attendu. La messe sera à suivre sur Réunion La 1ère radio, télé et internet.

LP / JMC (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Ils ont bravé le froid, le vent et la poussière. Certains ont même passé la nuit sur place. Depuis samedi soir, des milliers de pèlerins affluent vers le site de Soamandrakizay, près de la capitale malgache Antananarivo. Le pape François va y donner une grande messe et c’est un des temps fort de son voyage à Madagascar. La messe sera à suivre sur Réunion La 1ère radio, télé et internet, avec une édition spéciale dès 10h30. 

Regardez le Facebook Live de Réunion La 1ère :

 

Des pèlerins de La Réunion

Des fidèles de tout le pays convergent encore à pied ce dimanche matin vers cet immense champ de 60 hectares aménagé dans d'anciennes vignes. Un important dispositif de de sécurité est déployé et les autorités appellent à une manifestation dans le calme.  A Madagascar, île majoritairement chrétienne qui compte un tiers de catholiques, les institutions religieuses jouent un rôle fondamental dans l'éducation et la santé.

De nombreux pèlerins viennent aussi de La Réunion pour assister à cette grande messe. Ils sont arrivés de Salazie, de Saint-Denis ou encore Sainte-Marie avec le drapeau de La Réunion.
 


Rencontre avec le père Pedro

Hier soir sur ce même site, des milliers de fidèles ont participé à une veillée avec le souverain pontife. La dernière visite d'un pape à Madagascar remonte à 1989, c’était Jean-Paul II. 

Dans l'après-midi, le pape argentin est attendu dans la cité d'Akamasoa ("Bons amis" en malgache). Son fondateur, le père Pedro, également un Argentin, a sorti des milliers de personnes de la misère en créant sur les immondices d'une ancienne décharge cette cité proprette de 25.000 habitants. 

Figure incontournable du catholicisme à Madagascar, le père Pedro, 71 ans, y est considéré comme "le bras de Dieu" voire "le deuxième pape" par ceux qui lui doivent une vie meilleure. Les écoles d'Akamasoa, financées par des dons, accueillent plus de 14.000 élèves à qui on sert des repas. Lors de cette visite, François prononcera aussi "une prière pour les travailleurs" sur le site d'une carrière gérée par la Cité de l'amitié. Il terminera sa journée par une rencontre avec les prêtres, religieux et religieuses du pays, avant une visite-éclair lundi à Maurice.
 

Le programme

Dimanche :
10h : Sainte messe à Soamandrakiza
15h10 : visite au Père Pedro, au village Akamasoa
16h : prière pour les travailleurs, sur le chantier Mahatazana
17h : rencontre avec les prêtres et religieux au collège St Michel.

Lundi :
7h30 : départ pour Maurice
10h40 : arrivée à Maurice
12h15 : messe au monument Marie-Reine de la Paix, à Port-Louis
16h25 : visite au sanctuaire du père Laval
16h55 : rencontre avec le président Vyapoory
19h : départ pour Tana
20h : arrivée à Tana

Mardi :
9h : cérémonie d'adieu
9h20 : départ pour Rome

L'actu en vidéo

10.10.19 Costa croisière : la compagnie tourne le dos à l’océan indien

Costa croisière : la compagnie tourne le dos à l’océan indien