Miel la kour : une production d’apiculteurs en herbe

Ruche lycée Leconte de Lisle 1
© Daniel Fontaine

Le premier concours académique de « Miel la kour » se déroulait, ce vendredi matin, au lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis. Le moment pour les apprentis apiculteurs de mettre en compétition le miel récolté dans leur établissement.
 

Annabelle Boyer
Publié le

Produire du miel en ville, les élèves du lycée Leconte de Lisle ont prouvé que cela était possible. Depuis 2016, l’établissement dionysien utilise des ruchers comme supports pédagogiques. Une heure par semaine, une quinzaine d’élèves volontaires en début d’année apprennent ainsi le métier d’apiculteur. Initié par les professeurs de Sciences de la vie et de la terre (SVT), le projet a abouti à une récolte de miel dont ne sont pas peu fiers les lycéens.

« Ça donne envie d’avoir des ruches pour faire du miel et puis c’est passionnant de s’occuper des abeilles », explique Noé Spinnewyn.

Apprentis apiculteurs lycée Leconte de Lisle
© Daniel Fontaine
Sensibilisés sur l'importance de la pollinisation et conscients des problèmes dont sont victimes les abeilles, les apprentis apiculteurs ont profité de l’aide d’un professionnel.

« Plus il y a d’enfant qui apprennent, mieux c’est pour la relève parce-qu’actuellement les professionnels de La Réunion ont tous presque 60 ans », indique l’apiculteur Louis Arginthe.


A Leconte de Lisle, 60 kilos de l’elixir sont récoltés chaque année. Ce vendredi matin, l’heure était venu de le comparer à celui produit par deux collèges de l’ouest qui ont également adopté cet atelier ludique.
Miel lycée Leconte de Lisle
© Daniel Fontaine | Le miel récolté par les apprentis apiculteurs du lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis.
Dans l’île, 6 établissements scolaires abritent des ruchers. Il y en aura 10 à la rentrée prochaine.

Le reportage d’Henry-Claude Elma et Daniel Fontaine.