Meurtre d'une infirmière: une nouvelle piste pour les enquêteurs

Une jeune infirmière sauvagement tuée à son domicile de Saint-Pierre
© Steeve Henri Peters | Une jeune infirmière sauvagement tuée à son domicile de Saint-Pierre.

L'un des principaux suspects placés en garde à vue depuis 2 jours a été remis en liberté. Il était soupçonné d'avoir roué de coup une jeune infirmière de 34 ans. Un autre homme a été interpellé 

E.A. Publié le , mis à jour le

La jeune femme a été retrouvée morte à son domicile dans la nuit de lundi à mardi, dans un immeuble du front de mer de Saint-Pierre. Infirmière de profession, Carole aurait été sauvagement agressée. Son corps a été retrouvé mutilé. Carole n’a pas survécu à ses blessures. La jeune femme habitait dans l'île depuis dix ans.

Le suspect en garde à vue depuis 2 jours était un de ses proches. Il avait assisté avec elle la semaine dernière à un festival à l'Entre-Deux. Le parquet de Saint-Pierre a annoncé sa remise en liberté.
 

Tribunal de Saint-Pierre
© Réunion 1ère

Mais les enquêteurs ont aujourd'hui de nouveaux éléments. Selon le juge en charge du dossier, "les investigations techniques et scientifiques des policiers de la brigade criminelle de la sûreté départementale et des agents du service de police technique du commissariat de Saint-Pierre ont permis de collecter plusieurs indices laissant supposer l'implication d'une personne extérieure à l'entourage de la victime"

Cette personne a été interpellée hier soir. Les policiers poursuivent leurs investigations le temps de la garde à vue de ce second suspect. Aucun déferrement n'est envisagé aujourd'hui au palais de justice de Saint-Pierre.
 
(Re)voir le reportage de Frédéric Hoarau et Laurent Pirotte