Maurice : un milliardaire Angolais en garde à vue

Alvaro Sobrinho
© Wikipédia

Alvaro Sobrinho, milliardaire Angolais, est entendu depuis ce vendredi 24 août 10 heures du matin, par les officiers de la commission indépendante chargée de lutter contre la corruption. L'homme d'affaire est suspectée d'avoir des sommes importantes pour obtenir les faveurs de l'ex-présidente. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Alvaro Sobrinho, ce nom n'évoque rien à La Réunion, mais il est connu de tout le monde à l'île Maurice. L'homme d'affaires Angolais, qui investit massivement sur l'île soeur depuis 5 ans, est suspecté de corruption massive. Parmi les personnes influentes qu'il aurait arrosées se trouve Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République mauricienne. Le scandale l'a contraint à démissionner le 23 mars 2018.

12 appartements et 7 limousines luxeuses

Défimédia.info révèle que les enquêteurs de la Commission de lutte contre la corruption ont déjà entendu plusieurs responsables pour comprendre comment l'homme d'affaires avait obtenu l'autorisation d'acheter 12 appartements pour 296 millions de roupies (7 469 000 euros) et 7 berlines de luxe pour 40 millions de roupies (plus d'1 millions d'euros). Ces investissements auraient été rendus possibles, grâce à l'absence des contrôles obligatoires sur la provenance des fonds. Il avait l'intention d'investir, 1 milliard de roupies mauriciennes en 5 ans.

Suspecté d'avoir détourné 500 millions de dollars 

L'affaire éclate quand Alvaro Sobrinho demande une licence bancaire à la banque of Mauritius. Une demande rejetée ! L'enquête des services bancaires révèle que des doutes sérieux existent sur la provenance de la fortune du milliardaire. Patron de la Banco Espirito Santo Angola pendant dix ans, il serait responsable de la faillite de l'établissement dont il aurait détourné selon jeuneafrique.com 500 millions de dollars. À partir de cet instant, toutes les affaires du milliardaire devaient être validées par le Board of investment, ce qui n'aurait pas été effectué.