Maurice : les médecins généralistes en grève illimitée à partir du 11 septembre

Hopital de l'île Maurice
© Capture d'écran Allo docteur

Les syndicats de médecins généralistes mauriciens viennent d'annoncer une grève illimitée des 1200 praticiens à partir du 11 septembre 2019. Les négociations avec le ministère de la Santé pour le maintien des droits acquis sont, pour l'instant, terminées.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

L'île Maurice va être confrontée à une action sans précédent. Sans un déblocage rapide des discussions engagées depuis plus de 4 ans entre les syndicats de médecins généralistes et le ministère de la Santé, les docteurs de l'île sœur entreront en grève à partir du mercredi 11 septembre. L'ultimatum est très sérieux ! 
 

Le "shift system" en question


Au cœur des discussions, le "shift system" mis en place par le ministère de la Santé en 2015. L'idée de base est d'organiser une rotation des médecins afin d'éviter le manque de praticiens. 
Si le principe semble simple et séduisant, sa mise en œuvre est bien plus compliquée. 
Les premiers concernés dénoncent une remise en cause de leurs droits acquis.
 

Les médecins doivent-ils travailler 40 heures par semaine ?


Ce "système" les oblige à travailler 40 heures par semaine, alors qu'ils ne devraient pas tenir leur poste plus de 33 heures. Les représentants syndicaux s'appuient sur un avis rendu en 2015 par la Cour suprême : "le travail des médecins n’est pas comme les autres", soulignant l'obligation de "maintenir le droit acquis" écrit Le Mauricien.
 

Les heures supplémentaires au centre des discussions


Au ministère de la Santé, les responsables politiques ne partagent pas cette lecture. Pour eux, écrit Le Mauricien : "les médecins généralistes veulent faire de l’argent à travers des heures supplémentaires. Jusqu’ici, nous sommes tombés d’accord sur au moins 25 points de litiges auprès de la Commission de conciliation et de médiation. Mais le ministère de la Santé refuse de bouger sur le “shift system”, qui est actuellement en vigueur dans nos hôpitaux au niveau des services des urgences."

Le préavis de grève est fixé au mercredi 11 septembre 2019. Les deux parties disposent désormais de 20 jours pour rapprocher leurs points de vue. Selon les syndicats de médecins, 90 % des professionnels vont débrayer. 
Sans mauvais jeu de mot, il y a urgence !

L'actu en vidéo

02.09.19 Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port

Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port