Maurice : 290 kilos d’héroïne saisis. Paul Bérenger, ex-Premier ministre, inquiet

Paul Bérenger Ex-premier ministre de Maurice leadeur MMM
© Capture d'écran Youtube

Près de 300 kilos d’héroïne saisis à Maurice en quelques jours. Des trafiquants originaires de Maurice interpellés dans tous les pays de la zone. Paul Bérenger, leadeur de l’opposition demande un durcissement des contrôles vers La Réunion également…

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Les saisis records d’héroïne succèdent aux saisis records. La dernière en date s’est produite ce lundi 10 avril 2017. Les policiers mauriciens ont découvert 155 kilos de « Brown Sugar » dans un camion qui sortait du port de Port-Louis.
Quelques jours plus tôt, les forces de l’ordre avaient mis la main sur 135 kilos du même produit. Navind Kistnah, courtier maritime, serait suspecté d’être au cœur de ce vaste trafic. Il a été interpellé au Mozambique pour séjour illégal. Qualification surprenante, compte tenu des soupçons qui pèsent à son encontre et de sa profession.  
 
Des contrôles plus stricts des voyageurs à destination de La Réunion…
 
Paul Bérenger, ancien Premier ministre de l’île sœur, leadeur de l’opposition et du Mouvement Militant Mauricien, est monté au créneau en fin de semaine dernière pour demander un renforcement des contrôles des voyageurs relate le site defimedia.info. Il souhaite que le gouvernement mette en place un relevé systématique des personnes se rendant régulièrement à La Réunion, Madagascar et Dubaï.
Il demande que toute la lumière soit faite sur les activités de Navind Kistnah et sur le déplacement au Mozambique du NSS (National Sécurity Service).
Il demande que des mesures très fermes soient prises pour que Maurice ne devienne pas la plaque tournante des trafics de drogue dans l’océan Indien.