La marine nationale saisit 240 kg d’héroïne au large de la Tanzanie

saisie de drogue du bâtiment de la marine Nationale Champlain au large de la Tanzanie 170419
© Marine Nationale

En mission au large de la Tanzanie, le bâtiment de la marine nationale Champlain a réalisé la saisie de 240 kg d’héroïne lors du contrôle d’un navire, mardi 16 avril. Le bateau, un boutre au comportement suspect, transportait plusieurs ballots immergés.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Les sacs contenaient un total d’environ 240 kg d’héroïne. Avec cette prise, l’équipage du bâtiment de la marine nationale Champlain, basé à La Réunion, a porté un coup au trafic de drogue dans la zone Sud de l’Océan Indien.
 

240 kg d'héroïne saisis et détruits

Le comportement suspect du navire au cours de la nuit semble avoir attiré l’attention de l’équipe du Champlain qui effectuait une mission de surveillance maritime au large de la Tanzanie. Mardi 16 avril, l’équipe de veille réalise une visite à bord du boutre.

La présence d’une bouée à proximité de l’embarcation est signalée. Plusieurs ballots immergés seront alors découverts. Les tests révéleront qu’ils contiennent de l’héroïne. Une prise que le préfet de La Réunion, en sa qualité de délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer, décidera de détruire.

La nationalité du navire est pour l’heure inconnue, une enquête de pavillon a donc été autorisée sous le contrôle du commandant de la zone maritime Sud de l’Océan Indien.