Des marches sur le feu pour célébrer la nouvelle année

Procession tamoule pour Nouvel an bains des divinités avant marche sur le feu temple marliémen au Chaudron 010119
© Jean-Régis Ramsamy (Réunion la 1ère)

C’est aussi l’un des marqueurs du passage à la nouvelle année. Le début de l’an est synonyme de marche sur le feu pour la communauté tamoule de La Réunion. Durant plusieurs jours, ce rituel sera pratiqué dans plusieurs temples de l’île.
 

LH Publié le , mis à jour le

Destiné à tester sa foi, le rituel intervient après 18 jours de préparation durant lesquels le carême, repas exclusivement végétariens, et des cérémonies chaque soir sont observés. Le jour de la marche se déroule selon un programme bien particulier.
 

Temple Marliémen au chaudron tamoul 010119
© Jean-Paul Melade (Réunion la 1ère) | Temple Marliémen au Chaudron
 

Bains rituels des divinités


Ainsi, le matin du jour de la marche sur le feu, les pénitents pratiquent les bains rituels des divinités. Au Temple Marliémem du Chaudron, cela s’est déroulé ce mardi 1er janvier.
 
Procession tamoule pour Nouvel an bains des divinités avant marche sur le feu temple marliémen au Chaudron 010119
© Jean-Régis Ramsamy (Réunion la 1ère)
 

Marche sur le feu


C’est à 18h, qu’une trentaine d’homme traversent le brasier, préparé depuis la veille. Cette marche sur le feu achève une période de grande ferveur pour les fidèles.
 
Préparation du carré pour marche sur le feu temple marliémen Chaudron nouvel an 010119
© Jean-Paul Melade (Réunion la 1ère)
 

Des cérémonies traditionnelles dans les temples tamouls de l'île


Partout dans l’île, des temples ont ouverts leurs portes aux fidèles ce 1er janvier. Des cérémonies traditionnelles ont été pratiquées, comme à Savannah. Ainsi, si à 88 ans le doyen des prêtres tamouls dans l'Ouest n'officie plus, il est toujours là pour les grands moments dans le temple familial.

Emilien Ajaguin Soleyen a travaillé toute sa vie à l'usine sucrière de Savannah. A l'époque cette période de l'année correspondait à la fin de la campagne sucrière, et c'est aussi pour célébrer cela que ces cérémonies étaient pratiquées.

Les précisions de Jean-Marc Seguin.
Nouvelle année : cérémonies traditionnelles dans les temples tamouls