Le Manapany Festival, 18ème édition, se fera !

Manapany Festival 2018 18ème édition
© Manapany Festival

L’association Trois Peaks, qui organise depuis 2001 le Manapany Festival, a une nouvelle fois réussi à rassembler les fonds nécessaires pour que l’évènement vive. La 18ème édition aura donc bien lieu, rendez-vous du 21 au 23 septembre.
 

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Pas toujours évident pour les structures associatives de faire vivre des évènements tels que le Manapany Festival. L’association les Trois Peaks a une nouvelle fois relevé le défi. Grâce au soutien de la Ville de Saint-Joseph, le budget a été bouclé. La solidarité a également fonctionné. En effet, les organisateurs ont lancé un appel au don le 15 août dernier. La collecte se poursuit d'ailleurs.
 

Une programmation atypique


Marques de fabrique de l’évènement, ce 18ème Manapany Festival accueillera bien les incontournables fanfares, mais aussi des artistes locaux et extérieurs. Le mélange des genres est un classique, ainsi les visiteurs pourront apprécier les artistes Tremplins, sélectionnés tout au long de l’année à l’occasion des « Dimanches du Sud Sauvage », comme No Leads, Akoutsa et Zéko, Kaplawsé, Ségadélik, Kaliko Muzik Band, les fréres Parrish ou encore Maggy Bolle.

Il y aura aussi les invités, parmi lesquels Matmatah, groupe qui a connu le succès dès son 1er disque en 1998, W.I.L.L & Juan Rozoff, alliance du précurseur du funk français et de musiciens aux sonorités afro-américaines et insulaires. Seront également présents Maronaz, Loïc Païnaye, Diho ou encore Tapkal. Programmation atypique et variée à découvrir donc.
 

L’esprit du festival


Musique mais aussi sport sont les composantes du Manapany Festival. D’abord le surf, puis l’escalade, le VTT Trial ou encore les sports de glisse urbains, cette fois, les organisateurs annoncent un retour aux racines. Animations et démonstrations de skate, tchoukball, randonnée, sports de combat, basket, natation, zumba, boxing gym, capoeira et sports adaptés seront ainsi au programme.

Enfin, cette 18ème édition aura un sens particulier. Un hommage sera en effet rendu à Pierre Macquart, programmateur historique et co-fondateur du festival, défenseur de la musique et des musiciens réunionnais, disparu en début d’année.