La lutte contre les incivilités dans les transports au cœur de la visite de Gilles Savary à La Réunion

Une opération de contrôles dans les transports publics a eu lieu, ce mercredi 5 septembre, à Sainte-Suzanne.
© Stéphane Enilorac | Une opération de contrôles dans les transports publics a eu lieu, ce mercredi 5 septembre, à Sainte-Suzanne.

Gilles Savary est en visite à La Réunion. Auteur d’une loi pour lutter contre les incivilités dans les transports, l’ancien député de Gironde s’est rendu à Sainte-Suzanne lors d’une opération de contrôles, ce mercredi 5 septembre.

LP / Géraldine Blandin Publié le , mis à jour le

Ancien député de Gironde, Gilles Savary est l’auteur d’une loi destinée à lutter contre les incivilités et contre les atteintes à la sécurité publique dans les transports. En visite à La Réunion, l’ancien député s’est rendu ce mercredi 5 septembre à Sainte-Suzanne où une opération de contrôle était menée dans les transports en commun.

Regardez le reportage de Géraldine Blandin :
Des contrôles dans les transports en commun

Depuis cette "loi Savary" née en 2016, policiers et gendarmes municipaux font régulièrement des patrouilles itinérantes dans les transports. "La musique trop forte, une personne âgée debout alors qu’un jeune est assis, ou encore les personnes qui ne paient pas leur billet : nous essayons de faire respecter les règles de courtoisie dans le bus", explique Eric Sinimalé, responsable de la police municipale de Sainte-Suzanne.
 

Des contrôles rassurants

"Ces contrôles sont rassurants pour les conducteurs, mais aussi pour les usagers", remarque le chef d’escadron Patrick Daul qui estime que ça "s’inscrit pleinement dans la Police de Sécurité au Quotidien". Mise en place par le gouvernement, la Police de Sécurité au Quotidien a pour objectif de créer plus de liens entre les forces de l'ordre et les différents services de proximité.

A La Réunion comme ailleurs, les compagnies de transports n'échappent pas à la fraude. Depuis la mise en place de la loi Savary en 2016, le taux de fraude dans les transports en commun a toutefois diminué de 50% dans l'île, tout comme les incivilités.
 

Un exemple

"Cette loi a aussi protégé les contrôleurs qui parfois ne pouvaient plus intervenir", explique Gilles Savary, invité du journal de 12h30 sur Réunion La1ère. L'ancien député a également salué la coordination de tous les acteurs dans la surveillance et la sécurité des transports à La Réunion.